Grèce, berceau et tombe de la démocratie

Euro grecCet article aurait dû paraître il y a très longtemps au regard des engagements pris au démarrage de ce blog 2.0, le sujet est pourtant choisi depuis la parution du dernier article. La chance est avec moi, il reste un sujet d’actualité : la « crise grecque ».

Pour un économiste et politicien aussi brillant que moi, la dissertation gratuite va s’imposer. Elle sera sur deux thèmes principaux : la relativité de l’argent qu’imposent ces discussions sans fins autour de montants inimaginables et la place de la démocratie dans cette « crise ». Pour ce dernier mot, je mets des guillemets car dans le gîte de vacances d’où je commence à écrire ces lignes, il y a un vieux Point de 2010 où les atermoiements grecs sont déjà évoqués : peut-on réellement parler de crise pour un événement qui durera plus de cinq ans ? Nous pouvons ici presque davantage parler de situation chronique grecque, à l’instar de la situation israélo-palestinienne : point de crise pour moi en évoquant des événements dépassant l’année et dont on ne peut prédire la fin tant ils auraient dû se conclure depuis longtemps.

Continuer la lecture